Prérequis et objectifs

Résultats attendus

Résultats attendus

CAP en 1 an ou 2 ans

Prérequis de la formation

Prérequis de la formation

Pour le CAP Conducteur d'Engins sur 1 an,  il faut avoir au moins 17 ans et être titulaire déjà d'un CAP ou un diplôme similaire. (Lieu de Formation : Ondes et Lanuéjols) 
Pour le CAP Conducteur d'Engins sur 2 ans, il faut avoir au moins 16 ans, passionné par la conduite d'engins et les travaux publics. (Lieu de Formation : Lanuéjols)

Objectifs de la formation

Objectifs de la formation

Le conducteur est un ouvrier qualifié chargé de conduire tout type d'engins. Il travaille sous la responsabilité d'un chef d'équipe ou de chantier au sein d'une entreprise routière, de canalisations, de terrassement ou de carrières.

Quand il effectue les opérations de terrassement et de nivellement, il manipule des milliers de mètres cubes de terre, pierres, graviers principalement à la pelle mécanique, qui peut être équipée en rétro pour creuser des tranchées. Il maîtrise l'équilibre du bouteur ou du bulldozer pour déblayer le terrain en poussant la terre grâce à une large lame d'acier.

Le conducteur d'engins sait apprécier les distances et les reliefs. Il connaît parfaitement l'organisation du chantier. Il sait lire, analyser, décoder les plans de terrassement et les documents techniques. Il a du sang-froid, des réflexes et un sens aigu de la sécurité dans la conduite de grosses machines, telles que les chargeurs, les tombereaux sur pneus ou sur chenilles. Il effectue aussi des tâches de mécanique comme les graissages, le contrôle des niveaux, le changement des équipements. Il doit être capable de signaler les anomalies.

Ex-CAP conduite d'engins de travaux publics

Objectifs de sortie

Objectifs de sortie

Le CAP débouche sur la vie active mais il est possible, à certaines conditions, de poursuivre des études.

Les objectifs :
Sous la responsabilité d'un chef d'équipe ou de chantier, au volant d'un de ces engins, il est capable de :

  • préparer et déblayer le terrain en débroussaillant, dessouchant, créant des pistes de circulation ;
  • réaliser des travaux de terrassements ou de nivellement en manipulant de grosses quantités de terre, pierres ou graviers. Il s'agit alors de pousser la terre, de creuser des tranchées, de compacter des matériaux avec le plus souvent une pelle mécanique.

Il assure également l'entretien et la maintenance ainsi que les dépannages simples : changer une lame de coupe ou régler la tension d'un train de chenille.

Des connaissances en topographie lui sont indispensables pour reporter les dimensions d'un ouvrage sur le terrain. Il sait apprécier les distances, les reliefs et connait parfaitement l'organisation du chantier. Lire, analyser, décoder les plans de terrassement et les documents techniques font partie de ces compétences.

Il doit avoir un sens aigu de la sécurité et respecter les règles de circulation sur le chantier où d'autres engins peuvent évoluer.

Les débouchés :

Il peut travailler dans des entreprises de travaux publics, de terrassement, de génie civil ou d'exploitation de carrières. Il peut être amené à se déplacer loin de chez lui en fonction des chantiers.

Domaines

Domaine(s)
Travaux routiers
Travaux publics
Engin chantier
Réparation engin manutention
Manutention

Contenu

Contenu

Durant les deux années de formation, les élèves s'initient à la conduite d'engins : pelle, bouteur, chargeuse sur chenilles, tractopelle, tombereau, décapeuse, dragline, niveleuse, finisseur, chargeuse, chariot téléscopique de chantier et compacteur. Ils font du terrassement, réalisent des tranchées, apprennent à poser buses, regards et tuyaux, à remblayer les tranchées.

Les enseignements technologiques et professionnels portent aussi sur les notions suivantes :

  • mécanique : fonctionnement du moteur, des transmissions, des circuits électriques et hydrauliques, du dispositif de freinage. Il s'agit d'effectuer l'entretien des engins (changer les filtres à gasoil, démonter des courroies, vérifier l'état des ampoules) et d'apprendre à réparer provisoirement une panne ;
  • topographie : notions nécessaires pour implanter des ouvrages et apprendre à se servir de décamètres, de fils à plomb, de niveaux optiques, de nivelettes, etc. À partir d'un plan, être capable de reporter des distances, des angles droits, des altitudes sur le terrain ;
  • connaissance des sols, résistance d'un terrain et sa capacité à porter les engins ;
  • sécurité au travail, pour apprendre à effectuer la signalisation et le balisage d'un chantier, à respecter les règles de circulation des engins, à porter les équipements de protection individuelle.

La période de formation est de 12 voire 13 semaines de formations pour le CAP sur 1 an. 
Lieu de formation pour le CAP sur 1 an : Ondes (Haute Garonne) et Lanuéjols (Gard).

Pour le CAP sur 2 ans le rythme est le même avec 1 semaine au CFA et 2 voire 3 semaines en entreprise. Lieu de formation à Lanuéjols dans le Gard. 

Sessions