Qu'est-ce que le Compte personnel de formation CPF ?

Le Compte Personnel Formation (CPF) s’adresse à toute personne âgée d’au moins 16 ans et entrée dans la vie active (15 ans par dérogation pour les apprentis). Ce compte est utilisable tout au long de la vie active pour suivre une formation.

Depuis le 1er janvier 2019, le Compte personnel de formation est crédité en euros.

Chaque titulaire d'un CPF peut en disposer librement et pourra le mobiliser indépendamment de son statut, qu'il soit salarié ou demandeur d'emploi. 

Quelle démarche dois-je entreprendre pour bénéficier d’une formation financée par la Région (hors apprentissage) ?

Pour entreprendre une formation financée par la Région, vous devez :

  • être demandeur d’emploi (sorti du système scolaire depuis plus de 6 mois),
  • prendre contact avec un des « prescripteurs de formation » : Pôle Emploi pour les demandeurs d’emploi, la Mission locale pour les jeunes de 16 à 25 ans, un conseiller d’insertion du Conseil départemental pour les bénéficiaires du RSA, Cap Emploi pour les personnes handicapées, un des Centres d’information sur les droits des femmes (CIDFF). Si vous êtes cadre, vous devez vous adresser à l’Apec.

Un de ces partenaires doit valider votre projet professionnel, vous orienter vers la formation souhaitée et vous remettre une fiche de prescription.

Puis-je bénéficier du Conseil en Évolution Professionnelle (CEP) ?

Le conseil en évolution professionnelle (CEP) offre un accompagnement gratuit et personnalisé à tout actif souhaitant faire le point sur sa situation professionnelle. Si c’est nécessaire, il permet d’élaborer et formaliser un projet d’évolution professionnelle : insertion professionnelle, mobilité interne ou externe, reconversion, reprise ou création d’activité…

La prestation du CEP (entretien, conseil et accompagnement) est entièrement gratuite.

En savoir plus sur le CEP

Qui puis-je contacter pour avoir des informations sur la formation professionnelle en région ?

Vous pouvez contacter l'équipe du numéro contact de la Région Occitanie pour vous aider dans vos démarches. Vous y trouverez des conseils et des réponses à vos questions en matière de formation, de financement de la formation, de projet professionnel.

  • numéro contact gratuit : 0800 00 70 70

Est-ce que la VAE (validation des acquis de l’expérience) est une formation ?

La VAE n’est pas une formation. C’est une démarche qui permet l’obtention d’un diplôme, d’un titre ou d’un certificat grâce à la reconnaissance de votre expérience professionnelle.

La VAE peut vous concerner, quels que soient votre âge, votre niveau d’études, votre situation professionnelle ou votre nationalité.

 

Dois-je monter un dossier de financement pour les formations financées par la Région ?

Non, vous n’avez pas de dossier de financement à monter pour bénéficier d’une formation financée par la Région. Les stages sont financés par la Région directement à l’organisme.

En revanche, vous devez rencontrer un prescripteur afin qu’il valide votre projet professionnel et vous oriente vers la formation souhaitée. Si vous remplissez les conditions requises, il vous remettra une fiche de prescription*.

Vous devez aussi constituer un dossier si vous bénéficiez d’une rémunération versée par la Région pendant votre formation (aide accordée sous condition)*.

* Ceci ne s’applique ni aux formations sanitaires et sociales (soumises à un concours d’entrée) ni à l’apprentissage.

Différences entre le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation

Apprentissage et professionnalisation sont deux types de contrats de travail conjuguant une formation théorique dans un établissement d’enseignement en alternance avec une formation pratique dans une entreprise.

S’ils poursuivent le même objectif de formation, l’apprentissage et la professionnalisation possèdent des modalités d’application différentes. L’apprentissage relève de la formation initiale et la professionnalisation de la formation continue.

Le contrat d’apprentissage s’adresse à tous les jeunes de 16 à 29 ans révolus. Il donne à des jeunes ayant satisfait à l’obligation scolaire la possibilité d’aboutir à une qualification professionnelle via une formation en alternance.

Le contrat de professionnalisation s’adresse à un public plus large que le contrat d’apprentissage.

Il concerne :

  • les jeunes de 16 à 25 ans (révolus),
  • les demandeurs d’emploi de 26 ans et plus, aux bénéficiaires du RSA, de l’ASS ou de l’AAH,
  • les personnes sortant d’un contrat unique d’insertion (CUI)