Image
Parcoursup
Résumé
Vous vous apprêtez à passer le baccalauréat et vous souhaitez poursuivre vos études dans l’enseignement supérieur ? Vous êtes déjà bacheliers, apprentis ou étudiants et vous souhaitez vous réorienter et vous inscrire ou vous réinscrire en première année d’études supérieures ? La plateforme Parcoursup vous permettra de formuler vos vœux de formation dans l’enseignement supérieur et de suivre les réponses apportées par les établissements.

La procédure à suivre

Du 20 janvier au 11 mars 2021, les candidats s’inscrivent et saisissent leurs vœux sur la plateforme. Les vœux doivent être confirmés avant le 8 avril 2021 inclus.

Les candidats peuvent émettre jusqu'à 10 vœux sans avoir besoin de les classer par ordre de préférence. Les vœux doivent être motivés : c’est le projet de formation motivé.

Le conseil de classe du 2ème trimestre examinera les vœux saisis et inscrira son avis dans une "fiche Avenir" qui sera transmise aux établissements demandés.

A noter : les candidats peuvent formuler jusqu'à 20 sous-vœux. Le candidat concerné formule alors un vœu multiple, composé de plusieurs sous-vœux (jusqu’à 10 par formation dans la limite de 20 sous-vœux toutes formations confondues). Ne sont pas comptabilisés les sous-vœux portant sur :

  • les concours communs des écoles d’ingénieurs ou de commerce,
  • les IFSI (Instituts de Formation en Soins Infirmiers)
  • les EFTS (Etablissements de Formation au Travail Social),
  • Sciences Po Paris/IEP et le réseau des Sciences Po / IEP 
  • les parcours spécifiques "accès santé" (PASS) en Ile-de-France regroupés à l’échelle régionale
  • le concours commun des écoles nationales vétérinaires.

Aide à la mobilité 

si vous êtes boursier et que vous avez formulé un vœu en dehors de votre académie de résidence, vous avez la possibilité de formuler une aide à la mobilité. Cette aide de 500 € est versée directement à la rentrée universitaire. Pour en bénéficier si vous êtes concerné, une fois que vous avez accepté définitivement une proposition d’admission pour une formation en dehors de votre académie de résidence, vous pourrez effectuer votre demande en ligne à partir du mois de juillet sur le portail www.messervices.etudiant.gouv.fr

De mai à juillet, au cours de la phase d’admission, les candidats reçoivent les propositions d’admission.

Les candidats doivent consulter les réponses des établissements de formation. Ils doivent nécessairement répondre aux propositions d’admission reçues en acceptant celles qui leur conviennent si elles sont positives, ou en éliminant au fur et à mesure celles qui les intéressent moins. Même s’ils acceptent une proposition, ils pourront garder leurs vœux "en attente" jusqu'à la fin de la procédure (dans tous les cas, ils ne pourront conserver qu’un seul "oui" ou "oui si", en plus de leurs éventuels vœux en attente).

La procédure prévoit deux points d’étapes et un point d’étape final pour arrêter les choix. Ils permettent selon son profil, de faire un point sur son dossier en confirmant ses choix et, si besoin, de demander un conseil ou un accompagnement.

 

La phase complémentaire

La phase complémentaire représente une réelle opportunité, en particulier pour les candidats qui n’ont pas encore reçu de proposition d’admission.

Avant la fin de la phase principale d’admission dans Parcoursup  (mi-juillet), une phase complémentaire est ouverte. De la fin du mois de juin à la mi-septembre, elle permet aux candidats qui n’ont pas encore reçu de proposition d’admission, à ceux qui n’ont pas confirmé leurs vœux dans les délais impartis ou qui ne se sont jamais inscrits sur Parcoursup, de formuler des nouveaux vœux pour des formations qui ont des places disponibles.

 

Les formations hors Parcoursup

La procédure Parcoursup concerne une grande partie des filières d'études après le bac, mais certaines formations n'ont pas encore rejoint le dispositif : les instituts d'études politiques, les écoles de commerce (hormis la banque d'épreuves EGC, les concours Atout+3 et Team, le programme grande école de l’ISTEC et quelques programmes en 3 ans après le bac), la plupart des formations du paramédical (hormis infirmier et manipulateur d’électroradiologie médicale) et certaines écoles d'art. 

Si vous envisagez l'une de ces voies d'études, il faut contacter directement l'établissement visé.

 

L’accompagnement des élèves en situation de handicap

Afin d’accompagner les candidats de Parcoursup en situation de handicap ou atteints d’un trouble de santé invalidant, plusieurs dispositifs ont été mis en place en concertation avec les associations représentatives des personnes en situation de handicap :

  • Un référent handicap dans toutes les formations inscrites sur Parcoursup. Le rôle de ce référent est de répondre à vos questions ou celles de votre famille sur les aménagements possibles pour faciliter votre poursuite d’études.
  • Une fiche de liaison dans la rubrique « profil » du dossier Parcoursup. Cette fiche peut permettre au candidat de préciser les modalités d’accompagnement dont il a bénéficié dans son parcours (PPS*, PAI*, PAEH*, autres). Le renseignement de cette fiche n’est pas obligatoire. Si elle est renseignée, elle sera transmise seulement à la commission d’accès à l’enseignement supérieur (CAES) en charge, auprès du recteur, des demandes de réexamen de la candidature. Cette fiche n’est pas transmise aux établissements chargés d’examiner les vœux.

De plus, et uniquement si le candidat le souhaite, il pourra télécharger cette fiche et la communiquer (au moment de l’inscription administrative dans l’établissement qu’il aura choisi), au référent handicap de cet établissement, afin de préparer le plus en amont possible les aménagements dont il aura besoin au cours de l’année.

Vous trouverez des informations à ce sujet sur le site de l'Onisep

 

Dans l'académie de Montpellier, une procédure sur Parcoursup est mise en place afin d’accompagner au mieux les élèves présentant un handicap ou une maladie chronique invalidante dans l’accès à une formation sélective (DUT*, BTS*, CPGE*…). Au lycée, l'élève remplit la fiche de liaison Entrée dans l’enseignement supérieur qui sera transmise avec son certificat médical au médecin conseiller technique auprès du recteur. Si sa candidature a été classée par la commission pédagogique, l’avis prioritaire du médecin permettra de lui en faciliter l’accès.

Dans l'académie de Toulouse, favoriser la poursuite de formation des élèves et étudiants en situation de handicap, tel est l'objectif de la convention Atouts pour tous. L’académie de Toulouse, l’État, la COMUE (Communauté d’établissements) Université de Toulouse, l’Onisep et les entreprises partenaires sont les signataires de cette convention. Celle-ci propose des moyens complémentaires au droit commun, adaptés et personnalisés à chaque situation afin d'aider à construire et sécuriser son parcours de formation et de préparer son insertion professionnelle. Exemples d'actions : mise en place de tutorats, apport d'aides matérielles spécifiques, stages en entreprise…

Glossaire

  • BTS Brevet de technicien supérieur
  • CAES Commission d'accès à l'enseignement supérieur
  • COMUE Communauté d’établissements
  • CPGE Classe préparatoire aux grandes écoles
  • DUT Diplôme universitaire de technologie
  • PAEH Plan d'accompagnement de l'étudiant handicapé
  • PAI Projet d'accueil individualisé
  • PPS Projet personnalisé de scolarisation

En savoir plus