Retour à la liste des formations

Gémeau

Prérequis et objectifs

Résultats attendus

BTSA

Objectifs de la formation

Le titulaire de ce BTSA occupe des fonctions de technicien supérieur, le plus souvent chargé d'études sur la qualité de l'eau, mais aussi sur les réseaux d'eau et d'assainissement. Il peut être conducteur de station d'épuration ou de traitement de l'eau potable, technicien hydraulique urbaine, technicien eau et assainissement pour le montage ou l'expertise de dossiers liés à la distribution de l'eau, conseiller en gestion de l'eau, technico-commercial en matériel d'irrigation, chargé de relevés hydrologiques des cours d'eau ou technicien rivière.

La conception et la réalisation des aménagements tels que les petits barrages, digues, plans d'eau, canalisations, stations de pompage, forages, réseaux d'assainissement ou usines de traitement des eaux relèvent de ses compétences. S'il est responsable d'exploitation dans un groupement de communes ou une petite ville, il surveille le captage de l'eau, son traitement, son stockage et sa distribution, ainsi que la collecte des eaux usées, leur épuration et leur rejet. Il peut aussi être employé dans une entreprise utilisatrice d'eau.

Suivant le contexte, le diplômé peut participer à diverses fonctions : appui technico-économique et conseil, gestion d'une unité de traitement, études, contrôles, production de références, fonctions commerciales, fonctions de communication et médiation. Il peut exercer son activité dans les organisations professionnelles agricoles (conseil, développement, animation), les collectivités territoriales (communes, départements, régions), les sociétés ou les services administratifs impliqués dans l'aménagement, les entreprises de services (distribution d'eau, traitement des effluents), les exploitations et les entreprises agricoles (en tant que chef d'exploitation, associé ou salarié), et les entreprises agroalimentaires.

Objectifs de sortie

L'objectif de cette formation est l'insertion professionnelle. Toutefois les titulaires du BTSA sont de plus en plus nombreux à continuer leurs études.

Ils peuvent préparer un un certificat de spécialisation (CS) agricole en moins d'un an ou un second BTSA en un an pour acquérir une compétence complémentaire. Avec un très bon dossier ou une mention à l'examen il peuvent poursuivre en licence professionnelle (dans les secteurs de l'électrohydraulique, la gestion des bassins versants, la qualité des eaux... ), passer un concours dans une école d'ingénieurs (il est toutefois conseillé de passer par une classe préparatoire scientifique post BTSA-BTS-DUT) ou intégrer l'une des écoles supérieures agricoles privées.


Les objectifs :

Le titulaire de ce BTSA est formé à la réalisation de diagnostic technico-économique et environnemental de projet d'aménagement hydraulique.

Polyvalent, il possède des connaissances en hydrologie mais aussi, en biologie et en chimie pour tout ce qui concerne le traitement des eaux et leur contrôle qualité ; en agronomie, en géomatique et topométrie pour la gestion des ressources des sols et sous-sols ; en hydraulique et automatisme pour le suivi des équipements. Il est capable de réaliser des choix techniques et des analyses comparatives de systèmes hydrauliques en tenant compte des objectifs et des contraintes du projet.

Il sait analyser et interpréter des éléments de gestion économique et commerciale liés à des réalisations d'aménagement hydraulique. Il est sensibilisé aux techniques d'animation et d'échange pour communiquer de façon adaptée à ses différents interlocuteurs.

Les débouchés :

Le titulaire du BTSA Gemeau peut exercer son activité dans : les organisations professionnelles agricoles (conseil, développement, animation...), les collectivités territoriales (communes, départements, régions...), les sociétés ou les services administratifs impliqués dans l'aménagement, les entreprises de services (distribution d'eau, traitement des effluents), les exploitations et les entreprises agricoles (en tant que chef d'exploitation, associé ou salarié), et les entreprises agroalimentaires

Il occupe des fonctions de technicien, le plus souvent chargé d'études sur la qualité de l'eau, mais aussi sur les réseaux d'eau et d'assainissement. Il peut être conducteur de station d'épuration ou de traitement de l'eau potable ; technicien hydraulique urbaine ; technicien eau et assainissement pour le montage ou l'expertise de dossiers liés à la distribution de l'eau ; conseiller en gestion de l'eau ; technico-commercial en matériel d'irrigation ; chargé de relevés hydrologiques des cours d'eau ; ou technicien rivière.

Diplôme(s)

BTSA gestion et maîtrise de l'eau

Niveau d'entrée

Non Communiqué

Niveau de sortie

Niveau III (Bac+2)

Type de certification

Diplome

Contenu

En plus des enseignements généraux (français, documentation, langue vivante, éducation socioculturelle, EPS, mathématiques, informatique), la formation comporte des enseignements professionnels :

  • Agronomie : cycle et circulation de l'eau, bilan hydrologique d'un territoire, bassin versant, caractéristiques hydriques d'un sol à l'échelle de la parcelle, état hydrique du sol, importance agronomique de l'eau à l'échelle de la plante, liens entre pratiques agricoles et ressources en eau (1h15 hebdomadaires)
  • Biologie-Ecologie : qualité biologique et microbiologique de l'eau, écosystèmes, mesures microbiologiques, mesure de perméabilité (1h30 hebdomadaires)
  • Physiques-Chimie : principaux équilibres chimiques, mesures physico-chimiques de terrain et de laboratoire, hydraulique, hydrodynamique (1h30 hebdomadaires)
  • Sciences économiques, sociales et de gestion : organisation de la gestion de l'eau, réglementation, contexte socio-historique, géopolitique et géographie de l'eau, les différents usages de l'eau (2h45 hebdomadaires)
  • Sciences et techniques des équipements, équipements hydrauliques : traitement de l'eau potable et des eaux usées, économie d'eau, techniques d'irrigation et d'assainissement agricole, systèmes de distribution d'eau potable, faisabilité technique, organisation et mise en oeuvre d'un projet hydrotechnique, besoins en eau et analyse d'un système hydraulique, analyse comparative en vue de choix d'équipements, conception et dessin assistés par ordinateur, mesures hydrauliques et électriques (débit, pression, ...), mesures hydrogéologiques, mesures de détection de fuites, mesures géotechniques (granulométrie ; compactage...), mesures de comptage (6h45 hebdomadaires)

Certains thèmes sont abordés dans le cadre de cours pluridisciplinaires. La formation comprend aussi un accompagnement du projet personnel et professionnel (APPP) et un module d'initiative locale (MIL) dont le contenu est proposé par l'équipe pédagogique.

Sous statut scolaire, l'élève est en stage de 12 à 16 semaines de stages réparties sur les 2 années dont 10 prises sur la scolarité.

Modalités et informations complémentaires

Public visé :
Apprenti
Modalités :
En apprentissage
Domaines :
Gestion ressource eau, Environnement aménagement
Accessible par la VAE :
Non

Dispositif

Apprentissage

Financé / conventionné par

Pour savoir si cette formation est accessible à d'autres publics et selon d'autres modalités, n'hésitez pas à prendre directement contact avec l'organisme ou votre conseiller

Accessibilité

Durée totale :
1470h
Accès handicapé :
Non
Restauration sur place :
Non

Toutes les sessions

Date de la session : 01/09/2018 - 30/06/2019

Lieu de formation : 30230 RODILHAN

Voir le détail de la session

Ces informations vous intéressent ? Vous souhaitez les conserver ?

Imprimer cette page Mémoriser cette page