Retour à la liste des formations

Techniques et services en matériels agricoles

Prérequis et objectifs

Résultats attendus

BTS

Objectifs de la formation

Ce technicien supérieur spécialisé dans l'utilisation, la maintenance et l'après-vente de matériels agricoles est capable d'identifier les besoins en matériel des exploitants agricoles pour améliorer les rendements et la qualité de la production. Il est chargé de la gestion des matériels : leur mise à disposition, leur adaptation aux innovations technologiques et réglementaires À cela s'ajoutent les activités de service et de conseils auprès d'une clientèle aux besoins spécifiques. Il peut ainsi analyser des problèmes de stockage, de transformation ou de transport des produits et y apporter les solutions adéquates. Ses activités intègrent notamment la relation avec les constructeurs de matériels agricoles. Ce technicien supérieur intervient dans des entreprises de construction, des entreprises de maintenance et d'après-vente du machinisme et des matériels agricoles Il occupe des postes de responsable ou de chef d'atelier, de chef d'équipe, de technicien après-vente, de conseiller technique pour un constructeur, de conseiller ou expert auprès d'organismes indépendants (métiers émergents).

Objectifs de sortie

Le BTS est un diplôme conçu pour une insertion professionnelle. Cependant avec un bon dossier ou une mention à l'examen, il est possible de poursuivre dans un certificat de spécialisation agricole (CS), en licence professionnelle, en classe préparatoire ATS pour entrer en école d'ingénieur. Ce BTS permet d'être dispensé des unités A et B du diplôme d'expert en automobile.

Les objectifs :

L'étudiant en BTS TSMA doit acquérir des compétences techniques dans les différents aspects de la maintenance et de l'environnement d'utilisation des matériels agricoles ; des compétences en gestion et organisation après-vente ; des aptitudes à la communication notamment pour répondre aux attentes de la clientèle ; des capacités de travail en équipe et d'échanges avec les services internes de l'entreprise et avec les partenaires extérieurs.

Les débouchés :

Ce technicien supérieur peut travailler soit chez un constructeur ou un importateur de matériel agricole et espaces verts soit chez les distributeurs (concessionnaires et agents) soit chez les utilisateurs (entrepreneurs du territoire (EDT), coopératives d'utilisation du matériel agricole (CUMA), chambres d'agriculture). Selon le champ d'application, il assure au moins une des huit fonctions principales parmi diagnostic, réparation, adaptation, suivi des matériels, conseil agrotechnique, gestion et vente.

Ce diplome, complété par un plan de professionnalisation personnalisé (PPP), permet l'obtention de la capacité professionnelle agricole (CPA) nécessaire pour obtenir les aides de l'État et s'installer comme jeune agriculteur.

Diplôme(s)

BTS techniques et services en matériels agricoles

Niveau d'entrée

Non Communiqué

Niveau de sortie

Niveau III (Bac+2)

Type de certification

Diplome

Contenu

En plus des enseignements généraux (culture générale et expression, mathématiques, physique - chimie, anglais, économie-gestion appliquée à l'agroéquipement), la formation comporte des enseignements professionnels :

  • modélisation du comporterment des matériels (4 heures hebdomadaires en 1re et 3 heures hebdomadaires en 2e année)
  • agronomie et connaissances du milieu de l'agroéquipement (3 heures hebdomadaires en 1re et 3 heures hebdomadaires en 2e année)
  • organisation de la maintenance et de l'après-vente (2 heures hebdomadaires en 1re et 2 heures hebdomadaires en 2e année)
  • technologie et intervention sur matériels (8 heures hebdomadaires en 1re et 8 heures hebdomadaires en 2e année)

Sous statut scolaire, l'élève est en stage de 6 à 8 semaines en fin de première année. En raison de la spécificité saisonnière de la profession, il est souhaitable que le stage se prolonge durant les congés scolaires, notamment ceux d'été. Le stage est l'occasion de compléter la formation académique en découvrant la planification et la gestion des opérations ; la mise en oeuvre de plans d'amélioration de la qualité, de gestions des ressources humaines, de formation ; le respect de politiques de prévention des risques, d'amélioration de la sécurité. Dans son rapport, le stagiaire peut décrire des activités telles que accueil et conseil du client ou d' l'utilisateur ; diagnostic ; intervention - préparation ; organisation et gestion des activités de l'après-vente ; ressources humaines, animation, formation ; adaptation des matériels ; conseil en agrotechnique ; vente de produits, équipements ou services complémentaires. Le lieu du stage est choisi afin de pouvoir atteindre ses objectifs. Il a lieu soit chez un concessionnaire soit chez un constructeur soit au sein d'une C.U.M.A. ou d'un E.D.T. (ex E.T.A.R.F.) avec service de maintenance intégré soit au sein d'un organisme indépendant (organisme de contrôle ou de certification) ou d'une collectivité territoriale ayant recours aux compétences d'un technicien supérieur en Techniques et Services en Matériels Agricoles.

Modalités et informations complémentaires

Public visé :
Apprenti
Modalités :
En apprentissage
Domaines :
Machinisme agricole, Agriculture production végétale
Accessible par la VAE :
Non

Dispositif

Apprentissage

Financé / conventionné par

Pour savoir si cette formation est accessible à d'autres publics et selon d'autres modalités, n'hésitez pas à prendre directement contact avec l'organisme ou votre conseiller

Accessibilité

Durée totale :
1368h
Accès handicapé :
Non
Restauration sur place :
Non

Toutes les sessions

Date de la session : 01/09/2017 - 30/06/2018

Lieu de formation : 32550 PAVIE

Voir le détail de la session

Ces informations vous intéressent ? Vous souhaitez les conserver ?

Imprimer cette page Mémoriser cette page