Retour à la liste des formations

GPN (2011)

Prérequis et objectifs

Résultats attendus

BTSA

Objectifs de la formation

Le technicien supérieur agricole en gestion et protection de la nature peut travailler dans l'animation nature ou dans la gestion des espaces naturels. Sur le terrain, les deux métiers sont rarement séparés. Ce professionnel polyvalent cumule ainsi un grand nombre de tâches et de rôles.

Il sensibilise le public à la nature et à l'environnement, en accompagnant par exemple des classes découverte. Sa culture naturaliste, sa connaissance des outils de communication lui permettent de gérer et de promouvoir des activités nature. Il peut aussi inventorier le patrimoine naturel et proposer des solutions d'aménagement et de gestion des espaces. Pour cela, il s'appuie sur ses connaissances en agronomie, sylviculture, aquaculture, cynégétique, paysage… Ses employeurs sont le plus souvent les syndicats d'initiative, les organismes de vacances et de loisirs, les administrations territoriales, les parcs naturels, les services extérieurs des ministères ou les organismes de développement.

Objectifs de sortie

L'objectif de cette formation est l'insertion professionnelle. Toutefois avec un bon dossier ou une mention à l'examen, il est possible de poursuivre pour une année en certificat de spécialisation (CS) ou préparer une autre spécialité de BTSA. Il existe également des licences professionnelles dans les domaines tels que l'écotourisme, l'accompagnement de projets en milieu rural, le développement durable ou la protection des milieux naturels. Les meilleurs élèves peuvent aussi intégrer une école d'ingénieur après une classe préparatoire ou une école supérieure agricole privée.


Les objectifs :

Le BTSA gestion et protection de la nature forme les élèves à la mise en oeuvre des programmes concernant la gestion des espaces, des espèces et de l'environnement. L'élève apprend à identifier la biodiversité, à réaliser des inventaires floristiques et faunistiques. Il est capable d'analyser les écosystèmes, de faire des états des lieux et des mesures d'impact, de réaliser des opérations de génie écologique. L'enseignement aborde les techniques d'animation pour mener des actions pédagogiques ciblées par public. La formation porte également sur les volets administratifs et financiers d'un projet, sur les démarches de concertation avec les différents acteurs du territoire, sur la réglementation. La gestion des projets de gestion, de valorisation et de préservation de la nature est appréhendée de façon complète sous les angles techniques, juridiques, économiques et humains.

Les débouchés :

Le technicien supérieur en gestion et protection de la nature est employé dans des structures de tailles et de statuts très hétérogènes : associations de protection et découverte de l'environnement, organismes de développement et de valorisation des patrimoines naturels et culturels, collectivités territoriales, parcs, entreprises, bureaux d'études. Ses fonctions peuvent être variées : gestionnaire, animateur, éducateur, garde, informateur-relais.... La demande de polyvalence est forte.

Diplôme(s)

BTSA gestion et protection de la nature

Niveau d'entrée

Niveau IV (Bac, BTN, BT, BP)

Niveau de sortie

Niveau III (Bac+2)

Type de certification

Diplome

Contenu

En plus des enseignements généraux (français, documentation, langue vivante, éducation socioculturelle, EPS, mathématiques, informatique), la formation comporte des enseignements professionnels

  • biologie-écologie-physique-chimie (2 h 50 hebdomadaires) : classification des espèces, écosystèmes, les différents niveaux d'organisation du vivant, inventaire des habitats, de la flore et de la faune, interprétation de données, outils géomatiques (SIG), diagnostic d'expertise naturaliste ;
  • agronomie-sciences et techniques des équipements (1 h 15 hebdomadaire) : fonctionnement d'un sol, agrosystèmes ;
  • sciences économiques, sociales et de gestion (3 h 30 hebdomadaires) : faisabilité juridique, réglementaire et économique d'un projet, démarche de gestion concertée, animation d'un public ;
  • aménagement et gestion des espaces naturels (6 h hebdomadaires) : les démarches et la mise en oeuvre d'un projet d'aménagement et de valorisation des espaces naturels, mise en oeuvre d'opérations de génie écologique.

Certains thèmes sont abordés dans le cadre de cours pluridisciplinaires. La formation comprend aussi un accompagnement du projet personnel et professionnel (APPP) et un module d'initiative locale (MIL) dont le contenu est proposé par l'équipe pédagogique.

Sous statut scolaire, l'élève est en stage de 12 à 16 semaines réparties sur les 2 années dont 10 prises sur la scolarité. Le stage principal est de 8 semaines dans une organisation du secteur de la gestion de la nature et de sa valorisation.

Modalités et informations complémentaires

Public visé :
Scolaire
Modalités :
Initiale sous statut scolaire
Domaines :
Protection milieu naturel, Environnement aménagement
Accessible par la VAE :
Oui

Contact :
LEGTA Vic en Bigorre n° tél 0562318000
Adresse e-mail :
legta.vic-en-bigorre@educagri.fr

Dispositif

Formation initiale professionnelle Agricole

Financé / conventionné par

Pour savoir si cette formation est accessible à d'autres publics et selon d'autres modalités, n'hésitez pas à prendre directement contact avec l'organisme ou votre conseiller

Accessibilité

Capacité d'accueil (nb indicatif) :
24 places
Durée totale :
2200h
Durée en centre :
2200h
Accès handicapé :
Non
Restauration sur place :
Non

Toutes les sessions

Date de la session : 04/09/2017 - 06/07/2018

Lieu de formation : 65500 VIC EN BIGORRE

Voir le détail de la session

Ces informations vous intéressent ? Vous souhaitez les conserver ?

Imprimer cette page Mémoriser cette page