L'accès à la formation des salarié.e.s passe par plusieurs dispositifs. Certains sont à l'initiative de l'employeur comme le plan de développement des compétences,  le dispositif de Reconversion ou de promotion par l’alternance d'autres sont à la main des salarié.e.s comme le Compte personnel de formation (CPF), le Projet de transition professionnelle ou la VAE.

 

  • Le plan de développement des compétences

Le plan de développement des compétences est élaboré par l'employeur en fonction des besoins de l’entreprise après consultation des représentant.e.s du personnel. Il recense l'ensemble des actions de formation mise en place par l'employeur pour ses salariés.
L'employeur est tenu d'assurer l'adaptation des salariés à leur poste de travail et de veiller au maintien de leur capacité à occuper un emploi, au regard notamment de l'évolution des emplois, des technologies et des organisations. Le plan de développement des compétences l'aide à répondre à cette obligation.

En savoir plus sur le Plan de développement des compétences

 

  • Le dispositif de Reconversion ou de promotion par l’alternance Pro-A

Il vise les salariés dont le niveau de qualification est inférieur au niveau licence. Mis en œuvre à l’initiative de l’entreprise ou du salarié.e, le dispositif Pro-A peut être mobilisé dans une optique d’évolution, de reconversion ou de promotion professionnelle. La formation repose sur l’alternance entre enseignement généraux, professionnels et technologiques et activités professionnelles en entreprise.

En savoir plus sur le dispositif Pro-A

 

  • Le Compte personnel de formation (CPF)

Avec le Compte personnel de formation, les droits à la formation sont capitalisés chaque année selon le temps de travail des salarié.e.s. Ils peuvent mobiliser leurs droits librement et pour différents types d'action de formation.
Il est possible d'utiliser son CPF pour suivre une formation tout ou partie sur le temps de travail, pour cela le.la salarié.e doit obtenir l'accord de l'employeur.

Pour s'informer sur le CPF : www.moncompteactivite.gouv.fr

 

  • Le Projet de transition professionnelle

L'objectif du Projet de transition professionnelle est de permettre à tout.e salariée.e de suivre une action de formation certifiante pour changer de métier ou de profession. Le.la salarié.e doit justifier d'une certaine ancienneté dans l'entreprise pour en bénéficier. Si la formation est effectuée en tout ou partie pendant le temps de travail, il.elle pourra bénéficier d'un congé spécifique. Il.elle devra pour cela faire une demande écrite d'autorisation d'absence à l'employeur.
La mobilisation des droits inscrits sur le Compte personnel de formation (CPF) contribue au financement de l’action de formation.

 

  • La Validation des Acquis de l'Expérience (VAE)

La VAE permet d’obtenir un diplôme grâce à la reconnaissance de l'expérience professionnelle. Cette expérience est vérifiée, évaluée et validée. Le diplôme obtenu par la VAE a la même valeur que celui obtenu par la formation.
La VAE concerne les salarié.e.s, quels que soient leur âge, leur niveau d’études, leur situation professionnelle ou leur nationalité.