Qu’est-ce que le Compte Personnel de Formation (CPF) ?

Le Compte Personnel de Formation permet d'acquérir des droits à la formations professionnelle tout au long de sa vie professionnelle. Grace à ce compte en ligne, tout actif devient acteur de son parcours professionnel.

Le CPF est une des composantes du Compte personnel d’activité (CPA), constitué du CPF, du Compte d’engagement citoyen (CEC) et du Compte professionnel de prévention (CPP). 

A qui s’adresse le CPF ?

Le Compte Personnel Formation (CPF) s’adresse à toute personne âgée d’au moins 16 ans et entrée dans la vie active (15 ans par dérogation pour les apprentis).

-    salarié.e, 
-    personne en recherche d’emploi, 
-    travailleur.euse non salarié.e : secteurs artisanat, commerce, ou industrie, membre d’une profession libérale, ainsi que leurs conjoints collaborateurs.
 

Pour activer votre compte CPF, et suivre vos droits vous devez vous rendre sur moncompteactivite.gouv.fr 

Comment fonctionne le CPF ?

Le CPF a remplacé le Droit Individuel à la Formation (DIF). Depuis le 1er janvier 2019, le Compte personnel de formation est crédité en euros. Les heures acquises avant cette date sont converties en euros.

Les droits au CPF sont acquis pendant vos périodes de travail proportionnellement au temps de travail réalisé au cours de l'année, ils sont reportés automatiquement sur votre compte à la fin de chaque année. es droits restent acquis même en cas de changement d'employeur ou de perte d'emploi.

Les personnes en recherche d'emploi n'acquièrent pas de droits au CPF pendant leur période de chômage, toutefois elles peuvent utiliser leurs droits déjà acquis pour se former.

Le CPF vous permet d'acquérir un droit à la formation dans les limites suivantes : 

  • Pour les salarié.e.s à temps plein ou effectuant au moins un mi-temps et pour les travailleur.euse.s non salarié.e.s
    • 500 € par année de travail avec un plafond de 5 000 €.
  • Pour les salariés à temps partiel travaillant moins d’un mi-temps :
    • l’alimentation du CPF est proratisée.
  • Pour les salariés peu qualifiés, les personnes handicapées accueillies dans un Esat (Etablissement et service d’aide par le travail) et pour les personnes bénéficiaires de l'obligation d'emploi (comme les travailleur.euse.s reconnu.e.s handicapé.e.s, les titulaires de l’Allocation aux Adultes Handicapés…) : 
    • 800 € par an avec un plafond de 8 000 €

Comment utiliser le Compte personnel de formation ?

Chaque titulaire d'un CPF peut en disposer librement et pourra le mobiliser indépendamment de son statut, qu'il.elle soit salarié.e, travailleur.euse indépendant.e ou demandeur d'emploi. 

Le CPF ne peut être utilisé qu'avec l'accord de son titulaire.

Pour les salariés, deux possibilités d’organisation pour le temps de formation

 

Elements

Pendant le Temps de Travail

Si vous souhaitez effectuer la formation sur votre temps de travail, vous devrez demander l’accord à votre employeur sur le contenu et le calendrier de la formation :

  • 60 jours avant la session, pour une formation de moins de 6 mois
  • 120 jours avant la session, si la formation dure plus de 6 mois

Votre employeur dispose d’un délai de 30 jours pour répondre à votre demande. Son absence de réponse dans ce délai vaut accord.

Hors de votre Temps de Travail

Si la formation choisie s’effectue en dehors de votre temps de travail, vous n’avez pas à en référer à votre employeur.

Dans ce cas, vous disposez de plusieurs interlocuteurs possibles :

  • L’Opco dont vous dépendez
  • Les organismes dispensant un Conseil en Evolution Professionnelle (CEP). Pour consulter leurs coordonnées, rendez-vous sur notre cartographie Occitanie Orientation. 

A savoir : 
Les heures consacrées à la formation pendant le temps de travail constituent un temps de travail effectif et donnent lieu au maintien par l'employeur de la rémunération du salarié. 
En revanche, lorsque le salarié se forme sur son temps libre, ce temps de formation ne donne pas droit à rémunération.
 

Quelles formations puis-je effectuer ?

Le Compte Personnel de Formation peut être utilisé pour plusieurs types d’actions de formation :

  • des certifications inscrites au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) : diplômes, titres professionnels…
  • des attestations de validation de bloc de compétences faisant partie d’une certification professionnelle enregistrée au RNCP,
  • des certifications ou une habilitations enregistrées dans le répertoire spécifique,
  • des formations permettant d’acquérir le « Socle de connaissances et de compétences professionnelles » CléA,
  • des actions d’accompagnement à la Validation des acquis de l’expérience (VAE),
  • des actions d’accompagnement et de conseil dispensées aux créateurs et repreneurs d’entreprises,
  • des actions de Bilan de compétences,
  • des actions de préparation au permis de conduire B et permis poids lourd
  • des actions permettant aux bénévoles et volontaires en service civique d’acquérir les compétences nécessaires à l’exercice de leur mission.

Qui finance mes actions de formation ?

A titre transitoire, en 2019 se sont les Opco (opérateurs de compétences) qui financeront les frais pédagogiques et les frais annexes. A compter de 2020, la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) sera l’unique gestionnaire du CPF.

Comment me faire accompagner ?

Un Conseiller en évolution professionnelle (CEP) pourra vous accompagner dans votre démarche de formation. Ce service est gratuit et disponible auprès de Pôle emploi, des Opacif, de Cap emploi, des Missions locales et de l’Apec.