Questions / Réponses sur la formation professionnelle

Questions / Réponses sur la formation professionnelle

Informations Générales

Quelle différence entre le compte personnel de formation (CPF) et le DIF ?

Le DIF était lié à l’existence d’un contrat de travail, que ce soit un CDD ou un CDI. Il fallait donc être salarié pour y avoir droit. Les heures de DIF étaient alors converties en enveloppe financière, permettant de financer une action de formation. La gestion des heures de DIF était alors de la responsabilité de l’employeur.

Le CPF est ouvert à toute personne d’au moins 16 ans (15 ans pour les jeunes en contrat d’apprentissage). Pour acquérir des heures sur son CPF, il faut être ou avoir été salarié du secteur privé ou agricole.Ces heures sont inscrites automatiquement dans le compte d’heures de votre CPF. Ce crédit d’heures est à votre disposition, que vous soyez salarié, ou en recherche d’emploi. Ces heures ne sont jamais perdues, même si votre situation évolue(changement d’employeur ou perte d’emploi par exemple) .

Ce nombre d’heures de formation vous permet d’accéder à une action de formation, éligible et répertoriée sur une liste, qui vous permettra d’acquérir une qualification, une certification…

Est-ce que je peux bénéficier du compte personnel de formation ?

Le compte personnel de formation s’adresse à toute personne de 16 ans et plus (et dès 15 ans pour les jeunes en contrat d’apprentissage). Le compte est fermé lorsque la personne est admise à faire valoir l’ensemble de ses droits à la retraite.

 

Puis-je choisir librement une formation dans le cadre du compte personnel de formation ?

Seules certaines formations peuvent être suivies dans le cadre du compte personnel de formation. Ces formations doivent appartenir à des catégories précises : formations qualifiantes, accompagnement VAE (validation des acquis de l’expérience), acquisition du socle de connaissances et de compétences, etc.

Ces formations figurent sur une liste de formations éligibles. Vous accédez à cette liste via le moteur de recherche, en cochant la case ci-dessous :

CPF

Accompagnement

Quelle démarche dois-je entreprendre pour bénéficier d’une formation financée par la Région (hors apprentissage) ?

Pour entreprendre une formation financée par la Région, vous devez :

  • être demandeur d’emploi (sorti du système scolaire depuis plus de 6 mois),
  • prendre contact avec un des « prescripteurs de formation » : Pôle Emploi pour les demandeurs d’emploi, la Mission locale pour les jeunes de 16 à 25 ans, un conseiller d’insertion du Conseil général pour les bénéficiaires du RSA), Cap Emploi pour les personnes handicapées, un des Centres d’Information sur les Droits des Femmes (CIDFF). Si vous êtes cadre, vous devez vous adresser à l’Apec.

Un de ces partenaires doit valider votre projet professionnel, vous orienter vers la formation souhaitée et vous remettre une fiche de prescription.

 

Puis-je bénéficier du Conseil en Évolution Professionnelle (CEP) ?

Le conseil en évolution professionnelle (CEP) offre un accompagnement gratuit et personnalisé à tout actif souhaitant faire le point sur sa situation professionnelle. Si c’est nécessaire, il permet d’élaborer et formaliser un projet d’évolution professionnelle : insertion professionnelle, mobilité interne ou externe, reconversion, reprise ou création d’activité…

La prestation du CEP (entretien, conseil et accompagnement) est entièrement gratuite.

 

Qui puis-je contacter pour avoir des informations sur la formation professionnelle en région ?

Il existe des numéros gratuits (uniquement pour les départements de l’Aude, du Gard, de l’Hérault, de la Lozère et des Pyrénées-Orientales) pour vous aider dans vos démarches. Vous y trouverez des conseils et des réponses à vos questions en matière de formation, d’accompagnement et de financement de la formation :

Pour les demandeurs d’emploi :

Numéro Gratuit demandeur d'emploi

Pour les salariés et les dirigeants d’entreprise :

Numéro Gratuit Salariés-Dirigeant d'entreprise

 Pour la VAE

 

 

Métiers

Je suis en recherche d’emploi et j’hésite sur ce qui me conviendrait. Qui peut m’aider ?

Avant de poser votre candidature à un emploi, il faut savoir si celui-ci correspond à votre profil. Il faut également bien connaître les métiers et le marché du travail. Le site et les publications de l’Onisep peuvent vous aider.

Faites le point sur ce qui est le plus important pour vous : les conditions de travail, le niveau de responsabilité… Pôle emploi propose des services d’aide à l’insertion professionnelle. Vous y apprendrez à sélectionner les annonces, à y répondre, à rédiger un CV et une lettre de motivation efficaces, à bien préparer un entretien d’embauche…

Je n’ai pas de diplôme. Quelles sont mes chances de trouver un emploi ?

Les métiers dits « peu qualifiés », ouvrent leurs portes aux personnes non-diplômées. Certains secteurs comme l’hôtellerie, la restauration, la logistique, les parcs de loisirs et les services à la personne, demandent des personnels peu qualifiés. Mais ces emplois sont parfois saisonniers et peu rémunérés. Vous avez tout intérêt à vous former sur le terrain ou par la voie de la formation continue.

Formation

Est-ce que la VAE (validation des acquis de l’expérience) est une formation ?

La VAE n’est pas une formation. C’est une démarche qui permet l’obtention d’un diplôme, d’un titre ou d’un certificat sans passer par une formation.

Financement

Dois-je monter un dossier de financement pour les formations financées par la Région ?

Non, vous n’avez pas de dossier de financement à monter pour bénéficier d’une formation financée par la Région. Les stages sont payés par la Région directement à l’organisme.

En revanche, vous devez rencontrer un prescripteur afin qu’il valide votre projet professionnel et vous oriente vers la formation souhaitée. Si vous remplissez les conditions requises, il vous remettra une fiche de prescription*.

Vous devez aussi constituer un dossier si vous bénéficiez d’une rémunération versée par la Région pendant votre formation (aide accordée sous condition)*.

* Ceci ne s’applique ni aux formations sanitaires et sociales (soumises à un concours d’entrée) ni à l’apprentissage.

 

Différences entre le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation

Le contrat d’apprentissage relève des compétences de la Région . Pour tout savoir, consultez le site de la Bourse de l’apprentissage, apprentissageenregion.fr.

Le contrat de professionnalisation relève des compétences de l’État (il concerne les jeunes âgés de 16 à 25 ans et les demandeurs d’emploi de 26 ans et plus).

La formation, ainsi que les actions d’évaluation et d’accompagnement, sont financées par les organismes paritaires collecteurs agréés (Opca). Renseignez-vous au 0 800 00 74 74 (n° vert, appel gratuit depuis un poste fixe) ou sur le portail de l’État, alternance.emploi.gouv.fr.